Login S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha

VTT Ballancourt

Les dernières sorties du club

1er dimanche 2014, 1ère sortie

 Les photos de cette sortie: cliquez ici.


Qui l'eut cru, mais cette matinée de 1er dimanche de la nouvelle année se promettait d'être radieuse.
Si l'on s'en tenait au temps des jours passés, on s'attendait à être humides à souhait.
Las, on n'aura que la boue !!

Il était hors de question de jouer le fainéant sous la couette après avoir collectionné les abus en tous genres pendant les fêtes de fin d'année.
Il était temps d'éliminer le trop plein de toxines !!

Comme c'est l'habitude en ce moment le dimanche matin vers 9h00 sur le parking de l'église de Ballancourt, un attroupement de petits êtres tout de rouge vêtus et chevauchant des VTT pour l'instant encore propres se faisait nombreux et bruyant. Je n'allais pas être seul !!

Ayant souhaité mes vœux pour la nouvelle année à tous les présents, j'en profite via cette narration de notre sortie dominicale pour souhaiter à tous ceux que je n'ai pas vu (et le réitérer pour ceux qui étaient là) une très bonne et très heureuse année 2014. Que celle-ci soit remplie de petits bonheurs partagés ou égoïstes, parsemée de magnifiques sorties sur vos fidèles montures ou vous pourrez profiter de tout ce que la nature peut nous offrir de beau et surtout le partager au sein de ce club qui fait notre fierté.
Il faisait donc beau, encore un peu froid mais la température promettait de monter rapidement.

Rien d'extraordinaire n'était prévu pour cette sortie dans le groupe des moyens (relativement équilibré) où chacun voulait profiter de cette première sortie 2014 sans se faire trop mal mais en ayant quand même l'impression d'avoir fait du sport et d'avoir brulé quelques toxines...
Faute de volontaires (comme d'hab...) Jean-François a pris la direction du groupe de 14 fous furieux prêts à en découdre avec...eux-mêmes !!

Direction derrière le stade pour une petite montée sur la bute via notre côte préférée. Encore une fois nous pouvons nous rendre compte de l'inventivité de nos amis chasseurs pour essayer de bloquer les chemins que nous empruntons régulièrement et qu'ils voudraient exclusivement pour eux. Rien de mieux pour nous pousser à y aller quand même !!
Arrivés en haut, personne n'a voulu faire de sous-groupe, même si dans la montée certains nous ont « déposés » !! Mais Gérald nous a affirmé qu'il avait déjà tout donné et qu'il ne se sentait pas l'âme d'un meneur aujourd'hui.

Qu'à cela ne tienne, nous voilà donc repartis pour Les Avaux (que du traditionnel vous dis-je !!) via le nouveau single sur La Butte que Jean François affectionne, puis en passant devant l'hôpital.
Sur le chemin qui nous mène en bas de la côte des chiens (Beauregard je crois...), deux évènements coup sur coup.

Une jolie chute de mister Gérald qui essayait de mettre un vent à tout le monde et qui, fort de tester la viabilité des actions menées chez l'ostéopathe la veille, n'a rien trouvé de mieux que de se jeter dans le fossé en contrebas. Heureusement, plus de peur que de mal et il en est quitte pour les moqueries chères aux membres les plus introvertis de notre club (et encore, Tarla n'était pas là, ni Francis, et quelques autres joyeux drilles qui n'auraient pas laissés leur part de quolibets amicalement moqueurs...).

200m plus loin, c'est le neveu de Jean-François qui se fend d'une explosion de pneu !! Et je n'exagère pas. J'étais juste derrière lui et il y a eu une véritable déflagration que tout le monde a entendue.Comme j'avais les yeux plus ou moins rivés sur sa roue arrière puisqu'il était juste devant moi, j'ai pu dans le même temps voir un jet humide en sorti (il y avait du liquide anti-crevaison).

Une fois arrêtés, nous avons pu constater plutôt interloqués la nature de la chose.
Son pneu avait vraiment explosé au niveau de la jonction avec la jante, et la chambre à air présentait un trou ayant la forme d'un anus (voir photos).
Un petit peu dépité Olivier (je crois me souvenir que c'est son prénom...) reconnait qu'un très léger surpoids (120kg sur la balance le bébé quand même !!) peut être générateur de stress pour un pneu qu'il monte (à ce qu'il dit) à 4 bars !!. Ça nous parait énorme...
Et c'est là que le gourou Franck nous propose un tour de magie (ni noire, ni blanche...) où l'on voit que le vécu a du bon. Il se charge de réparer le pneu avec 3 rilsans.

C'est assez impressionnant et devrait justifier une parution spéciale dans la rubrique technique (voir les photos).
Une fois réparée, la roue parait presque neuve. Olivier décide quand même sagement de reprendre la route dans l'autre sens, n'étant pas trop loin de Ballancourt.

Le reste de la sortie s'est passée sans encombre. Un petit tour dans les Avaux où nous avons récupéré Patrick qui se faisait sa petite sortie personnelle. Trouvant que son vélo était resté d'un blanc un petit peu trop immaculé, nous l'avons invité à nous suivre et il n'a pu échapper au nappage complet de son bel engin !! (Je parle de son vtt messieurs !!)

Un retour par les bois via Malvoisine puis le grillage. Il est 11h30 et nous décidons, de peur de rentrer trop tôt et de croiser les amants de nos femmes, de nous faire un petit tour du Mont pour compléter la sortie qui fera 30 km avec 430m de dénivelé+.

Suffisant pour une reprise. Il va quand même falloir s'y mettre un peu plus violemment parce que l'hivernale arrive à grand pas.
Je vais y réfléchir devant mon whisky bien mérité....

La trace GPS

Commentaires  

#1 Mario 18-01-2014 21:38
Je confirme, 4 bars c'est vraiment trop :-)

Pour poster des messages, vous devez être enregistré sur ce site...