Login S'enregistrer

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site

Créer un compte

Pour valider ce formulaire, vous devez remplir tous les champs.
Nom
Identifiant
Mot de passe
Répétez le mot de passe
Adresse e-mail
Répétez l'adresse e-mail
Captcha

VTT Ballancourt

Les dernières escapades...

Gamelle Trophy 2013: la dernière...

Nous sommes 15 ballancourtois inscrits pour la dernière Gamelle Trophy. L'organisateur de cet évènement, Tourisme et Aventure, ayant décidé de la remplacer par une épreuve 24h VTT. Malheureusement pour eux et heureusement pour nous, les secouristes ayant été réquisitionnés pour les 24h moto et la proximité d'autres épreuves 24h, les ont obligés à maintenir la formule classique pour cette année.

Après s'être donné rendez-vous chez Freddy avec Vred, Carlos et Patrick, c'est sous une pluie trempée que nous partons samedi après-midi vers la Sarthe pays des poulets en liberté, des rillettes et des 24h du Mans, rejoindre les huit camarades qui nous attendent au gîte du Jouteau situé à environ trois kilomètres du lieu de départ. Le reste de la troupe arrivera dimanche matin et ne profitera pas du repas copieux que les hôtes nous ont préparé ni de la grande piscine couverte.

gamel trophy 01gamel trophy 02

Dimanche matin les réveils des portables réglés sur 6h se mettent à sonner en même temps et on devine sur les visages ceux qui ont mal dormi et ceux qui ont bien ronflé. Non, je ne citerai pas de nom mais c'est pas l'envie qui me manque.

Après un bon petit déjeuner nous enfourchons les vélos pour rejoindre Sillé Plage par la route d'où le départ pour les grands circuits doit être donné à 8h30.
Après récupération de nos plaques, nous faisons la photo de groupe habituelle et nous nous alignons derrière les nombreux vététistes déjà présents sur la ligne de départ. C'est parti pour la découverte ou redécouverte pour certains des circuits en forêt de Sillé et miracle, sous un beau soleil !

Comme il était prévisible des bouchons se forment déjà sur le début des parcours et inévitablement on voit surgir des râleurs à deux neurones qui se croient sur une course et tentent par tous les moyens de vous doubler risquant par la même occasion de faire chuter d'autres participants.

gamel trophy 03

Les 30 premiers kilomètres sont assez roulants et nous traversons un paysage constitué de chênaies, de pins et des landes plus ou moins humides. Les mousses d'un joli vert, par la fraicheur de cette fin d'été se sont bien épaissies formant des coussins qui donnent envie de s'arrêter pour s'allonger.

Le balisage est terriblement efficace et la visibilité parfaite. Il est impossible de se perdre. Ici, aucune rubalise n'est utilisée excepté pour enlever une ambiguïté au travers d'un chemin. A méditer pour notre future Ballancourtoise...

Le terrain est relativement sec et malgré la pluie incessante des derniers jours, n'a pas réussie à détremper les chemins. Toutes les descentes sont également praticables mais il faut bien alléger la roue directionnelle pour éviter de la coincer dans les racines humides et éviter la chute.

Les choses deviennent vraiment sérieuses à moitié du parcours et ce jusqu'à la fin où l'on enchaîne une succession de petits raidards, dont certains presque obligatoirement franchis à pied comme les lacets en face du Saut du Cerf. Le "Saut du Cerf" justement, escarpement rocheux surplombant un petit vallon, est le point de vue le plus beau du parcours et c'est là que je retrouve une partie de la bande dont Patrick (celui qui a un 29") qui a décidé auparavant de plonger dans un bain de boue...

gamel trophy 04gamel trophy 05

Les descentes, même techniques, sont très ludiques et permettent de récupérer un peu d'énergie. La dernière boucle des 60km tournicote parmi les pins de montagne dans tous les sens et on n'en voit pas le bout.

C'est enfin l'arrivée après 1500 mètres de dénivelés positifs bien réels mais très grosse déception, pas de sandwich distribué à l'arrivée. Nous avons juste droit comme seul réconfort à des chips et un bout de quatre quart ! C'est quand même mesquin, non ?

Au final une randonnée agréable et ludique au milieu de jolis paysages qui méritait d'être faite au moins une fois.

gamel trophy 06gamel trophy 07gamel trophy 08

Plus de photos ? Cliques [ici].

La trace du 60Km

Commentaires  

#2 carlos 18-09-2013 18:53
bravo mario
excellent un vrais régal comme d'habitude merci !!
#1 patler91 17-09-2013 06:32
Ah Mario! Mais que serait le club de Ballancourt sans notre poète et romancier Mario?
Mario, merci pour ton superbe récit sur cette "gamelle Trophy "(on s'y croirait...) et tes belles photos.
P.S. les bains de boue rendent la peau douce, je confirme.
Patrick

Pour poster des messages, vous devez être enregistré sur ce site...